Protéger les oiseaux des collisions avec des fenêtres

Aux Etats-Unis seulement, on estime que jusqu'à un milliard d'oiseaux meurent chaque année dans des collisions avec des fenêtres, des murs et d'autres structures. En fait, les collisions avec les vitres sont la deuxième plus grande menace de mortalité causée par l'homme aux oiseaux, juste après la prédation par les chats domestiques (plus d'informations dans un futur blog). Bien que ce problème de collision avec une fenêtre soit sérieux et provoqué par l'homme, il est compliqué de le résoudre, car impliquant la coopération des entreprises et des membres du public.

Conscient de ce problème auquel sont confrontées nos populations d'oiseaux résidents et de passage au Costa Rica, en mars 2017, l'Arenal Observatory Lodge & Spa a commencé le processus de fabrication et d'installation d’un système appelé « Acopian BirdSavers » sur ses fenêtres à haut risque. Acopian BirdSavers travaille en créant des ruptures dans le reflet d'une fenêtre, ce qui rend les oiseaux plus susceptibles d'éviter de voler vers eux.

Au cours des mois suivants, l'Arenal Observatory Lodge & Spa a remarqué une diminution significative du nombre de collisions avec les vitres dans les zones où le système BirdSavers est installé. Bien que les collisions se produisent encore, lorsque les BirdSavers sont installés, ils ne sont presque jamais mortels. L'idée est que même si les oiseaux peuvent entrer occasionnellement en contact avec une fenêtre, ils peuvent l’avoir remarquée au dernier moment, leur donnant une fraction de seconde pour réagir et mieux se préparer à l'impact.

L’Arenal Observatory Lodge aimerait inviter nos amis et invités à nous aider à participer à ce projet afin de mieux protéger nos oiseaux contre la mortalité causée par l'homme.