Une experience d’observation d’oiseaux à l’Arenal Observatory Lodge.

Nous avons eu un séjour très agréable et agréable au Lodge et dans la région de La Fortuna en général. Mon groupe a été particulièrement satisfait de ses logements et je suis content de ma chambre et, même si ma vue n’était pas aussi bonne et que je ne pouvais pas voir les oiseaux qu’ils avaient tout près de leurs chambres !

 

Je pense que l’alimentation et le service du lodge étaient formidables et nous avons tous apprécié les moments passés sur le terrain avec M. Christian Campos. Quand nous sommes arrivés le jeudi 16 mai, les mangeoires d’oiseaux semblaient avoir été négligées depuis quelques jours. Nous avons demandé des fruits à mettre pour les oiseaux et bientôt beaucoup sont arrivés pour nous. Toutefois, les buissons de « rabo de gato » (queue de chat) autour de la plate-forme attiraient de nombreux autres oiseaux, en particulier les colibris. Un des colibris que j’avais espéré voir, la petite Coquette d’Hélène, était présent de temps à autre, soit dans les arbustes à fleurs ou soit dans les buissons à proximité du bâtiment de l’observatoire.

 

Le personnel était serviable et aimable avec nous. Je me suis lié d’amitié avec un homme travaillant à  la réception, Leonel, dont la ville natale, Pital, était à seulement quelques kilomètres de notre prochaine destination. S’il vous plait, dites-lui que je le salue.

 

Après notre arrivée, j’ai demandé si vous étiez disponible parce que je tenais à vous remercier personnellement pour votre aide dans l’organisation de notre visite. J’ai été informé que votre bureau était à San José de sorte que vous ne seriez pas disponible. Que lastima! (Quel dommage !)

 

J’ai été agréablement surpris de voir que nous avons effectivement pu voir tout le Volcan Arenal pendant quelques minutes à deux ou trois reprises, j’ai donc été heureux pour cela. Après tout, nous étions en visite en l’hiver et que je ne m’attendais pas du tout à le voir !

 

Nous avons été ravis de voir les trois espèces de singes, dont plusieurs rencontres avec mes espèces préférées, le singe araignée (ou Atèle) aux mains noires.Un soir, juste avant la nuit, il y avait des bruits provenant des pins derrière mon bâtiment. Il s’est avéré qu’il s’agissait d’environ 8 singes araignées femelles, chacune avec un bébé.Elles se chamaillaient à propos de quelque chose. Il semblait qu’il y avait deux groupes, alors peut-être était-ce une lutte de territoire.

 

Nous avons également pu voir unTamandua  au début du sentier de la Catarate, mais j’étais seul quand j’ai vu le rare et exceptionnellement beau Fourmilier ocellé dans le jardin en dessous du bâtiment de l’observatoire !

 

J’attends avec impatience le jour où je pourrai revenir vers ces gens formidables, les oiseaux, les autres animaux, et les belles chambres de l’Arenal Observatory Lodge!

 

Salutations,

Mark W. Larson